Facebook n’aime pas le « J’aime pas »

Category: Informations

FacebookVous avez pu le constater, Facebook nous donne la possibilité de diversifier nos réactions concernant les publications de nos amis. Nous avions jusqu’à maintenant le fameux « Like » ou « J’aime » en français, qui a pris tellement d’ampleur que le verbe « Liker » est entré dans le dictionnaire :

liker \laj.ke\ transitif 1er groupe (conjugaison)
(Internet) Montrer son soutien, son approbation ou qu’on aime un site ou quelque chose en cliquant sur un bouton du genre I like (j’aime).

Par contre, Facebook nous interdit le « Je n’aime pas ». Cette icône n’apparait pas dans la liste des nouvelles expressions. En effet, Mark Zuckerberg, un des créateurs de Facebook, considère que cette notion est trop négative. C’est pourtant une demande de beaucoup d’internautes, et ça aurait évité des « like » sur des nouvelles tristes comme l’annonce d’un décès ou d’une maladie. En effet, le bouton unique était utilisé aussi bien pour approuver un article que pour manifester rapidement un intérêt ou une attention.

FacebookLe nouveau jeu d’icônes propose de moduler les avis : j’aime ou j’adore, ça me fait rire, je suis surpris, triste ou fâché.

Je suis donc curieux de voir ce que donneront les commentaires. Auparavant, les contestations se manifestaient par quelques mots. Je crains que ces icônes finissent par faire disparaître le texte, et que les impressions seront codifiées par ces 6 images. Ca me fait penser aux exercices notés par des smileys en école maternelle ou aux lettres A B C D ou E qui remplacent la bonne vieille notation /20.

Il est évident aussi que ces icônes serviront à des fins statistiques, Facebook a maintenant 6 nuances pour regrouper les gouts et habitudes de ses utilisateurs. Ceci apportera certainement une forte plus-value dans la vente de fichiers qui seront de plus en plus précis donc de plus en plus chers.

Donc grâce à Facebook, nous avons le droit d’aimer, de rire, d’être surpris, tristes ou fâchés, mais nous n’avons absolument pas le droit de désapprouver ou de ne pas aimer une publication. Bienvenue dans le monde des Bisounours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *