Bientôt Twitter ou Facebook pour les nouveaux-nés

Category: Informations

vineJe n’en croyais pas mes oreilles ces temps-ci en écoutant la radio dans un bouchon : Twitter vient de lancer un service spécial tout petits ! L’application Vine Kids est maintenant disponible.

L’application Vine est déjà utilisée par nombre d’adolescents, mais sa nouvelle version « Vine Kids » se veut totalement destinée aux plus jeunes. Pour rappel, Vine est une application issue du réseau social Twitter permettant de partager des vidéos d’une durée maximale de six secondes.

Je ne veux pas faire la liste des produits accessibles aux enfants, mais au contraire, poser la question de la protection des enfants sur Internet.

Constats alarmants

  • l’âge minimum pour accéder à Facebook est de 13 ans, pourtant nombre d’enfants de CP à CM1 ont une « vie très active » sur ce site. Souvent le compte est créé par les parents qui n’hésitent pas à tricher sur la date de naissance de l’enfant.
  • beaucoup d’enfants naviguent et jouent, téléchargent sur des tablettes, ordinateurs portables ou encore surfent sur des PC dans leur chambre sans le contrôle des parents.
  • aucun logiciel de type contrôle parental n’est réellement efficace
  • un grand nombre de jeunes possèdent déjà un téléphone mobile équipé d’un appareil photo et postent leurs photos et postent immédiatement leurs prises sur Facebook ou autre, sans contrôle, sans droits, et surtout sans savoir que dès que le message est partagé, il est impossible de l’effacer.
  • nombre de parents sont souvent dépassés par la technicité de leurs bambins et ignorent pratiquement tout de leurs délires web
  • d’autres hélas se rendent complices en les encourageant dans la démarche « j’étale ma vie privée en ligne », parfois innocemment, pensant que ça se limite aux copains ou à la famille

C’est grave ?

Je ne veux pas être pessimiste, au contraire, mais il ne fait pas ignorer le danger et les drames provoqués par toute cette technologie. Des formes de violence naissent sur le web, des violences morales qui ont conduit des jeunes ados au suicide.

Que faire ?

Tout d’abord : PARENTS, FORMEZ-VOUS ! En effet, un peu de recul en lisant les « modes d’emploi » d’un site, les règles de protection et en surfant un peu sur des sites spécialisés, vos permettront d’y voir plus clair et de comprendre déjà que le web dépasse la structure privée et amicale.

Sachez que dès qu’une image ou une info est en ligne, elle peut être aspirée par des milliers de sites, robots ou utilisateurs, puis réutilisée souvent détournée. A titre d’exemple, une personne m’a demandé il y a quelques années de « nettoyer son image » sur le web et à supprimer le maximum de photos d’elle. J’ai en quelques minutes trouvé sa photo sur un site de rencontre Russe, la photo d’origine étant celle qu’elle avait mis comme identifiant sur un site français.

DIALOGUEZ avec les enfants, en cas de soucis, si un site bizarre apparaît, ou des images dérangeantes emplissent l’écran, expliquez-leurs que ce sont des programmes « toxiques » et surtout essayez de comprendre comment ils sont arrivés sur ces sites pour éviter de nouveau le problème. Une faute de frappe dans une adresse suffit. Des pirates achètent régulièrement des noms de domaines célèbres en changeant une lettre, ainsi vous tombez dessus en cas d’inattention. Je ne vais certainement pas vous donner d’exemple réel, mais je pourrais acheter un domaine du style « gooogle.com et diriger les utilisateurs sur infodevnet.info. Heureusement Google a anticipé et a acheté gooogle.com 🙂

Ne laissez pas les enfants seuls dans une pièce sans voir ce qu’ils font. Il leur est trop simple alors de masquer une fenêtre litigieuse dès qu’ils entendent vos pas.

infodevnet_maintenance1en résumé : renseignez-vous, dialoguez et éduquez

C’est hélas le début, de plus en plus de sites dédiés bambins et tout petits apparaissent, les tablettes pour tout jeunes sont déjà sur le marché, ce qui contribue à préparer les générations d’ados et d’adultes hyper connectés, et donc de gros consommateurs potentiels.

C’est banal sur le point de vue commercial ou marketing ; nous avons déjà réagi il y a quelques années au sujet de banques proposant des découverts autorisés aux 15 ans… comment les préparer à l’avenir si déjà ils peuvent dépenser l’argent qu’ils ne gagnent pas !

Le commerce aime assimiler l’enfant à un mini adulte.

Je sais que cet article dénote un peu mais je pense qu’il est nécessaire de faire le point Lille organisait fin janvier un forum international de cybercriminalité, c’est une réalité du quotidien à connaître pour mieux réagir.

Le danger existe en voiture, nous en avons conscience, et pourtant nous prenons facilement la route pour de belles balades ou une journée en famille à la mer. C’est pareil pour Internet, bien utilisé, on peut y trouver et faire des choses fabuleuses. Alors respectez quelques règles et surfez en paix 🙂 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *